VISITE DU QUARTIER BELLEVILLE

14 février 2019

 

 

La visite du quartier de Belleville prolonge l’intervention de l’association ADRIC auprès des élèves. L’intervention, assurée par Monsieur  Ouaddane, avait pour but de renforcer l’intégration et la connaissance des valeurs républicaines.

 Monsieur Ouaddane nous a proposé de visiter le quartier de Belleville, quartier de l’immigration et d’intégration par excellence. Les élèves découvrent les traces de différentes communautés présentes dans ce quartier.

 A l’occasion de la visite, les élèves découvrent aussi la grande figure de Belleville : Édith Piaf.

Le 14 février, nous partons visiter le quartier de Belleville.

Nous étudions d’abord le plan de métro pour savoir comment aller à Belleville.

Nous prenons le métro ligne 7 et nous changeons à Châtelet.

Nous avons de la chance, il n’y a presque personne dans le métro.

Nous arrivons à Belleville.

Monsieur Ouaddane nous retrouve devant le restaurant « Le Président ».

Le restaurant s’appelle  « Le Président » parce que le président de la République, François Mitterrand, est venu dans ce restaurant.

Nous passons ensuite devant le café où nous trouvons le portrait d’Edith Piaf.

Monsieur Ouaddane nous montre une rue ancienne.

 

Monsieur Ouaddane nous explique que les habitants veulent garder cette rue telle quelle, mais elle est peu à peu modernisée.

Nous trouvons un « Barbouquin » : c’est un bar rempli de livres.

Nous montons ensuite vers le parc de Belleville, nous passons à côté des peintures murales.

Nous trouvons des peintures très modernes.

Le parc de Belleville est très grand. Nous montons jusqu’au sommet d’où nous pouvons admirer une très belle vue sur Paris.

Après la visite du parc, nous découvrons de petits ateliers d’artistes et d’artisans cachés dans des cours d’immeubles.

Nous entrons dans un atelier de métallurgie.

Nous visitons aussi une église protestante.

Monsieur Ouaddane nous présente « Pilote » qui organise des concours de poésie internationaux.

Notre visite est terminée, nous remercions Monsieur Ouaddane et nous repartons au collège.