LE LOUVRE

6 décembre 2018

 

 

 

La visite du Louvre prolonge l’étude du phénomène interculturel. Les élèves découvrent les œuvres les plus célèbres du patrimoine mondial. La datation et la provenance de ces œuvres, étudiées avant la visite, aident les élèves à prendre conscience de la continuité, de l’universalité et de la pérennité de la culture en tant que spécificité de l’humain.

         Le Louve c’est également l’ancien château royal : l’étude de son architecture (en lien avec l’histoire des arts) et de sa fonction (en lien avec l’histoire) nous permet de nous interroger sur l’évolution de la société de la monarchie à la démocratie.

Le 6 décembre, nous partons visiter le Louvre.

Nous prenons le métro et nous arrivons directement sous la Pyramide du Louvre.

Nous étudions d’abord le plan du musée.

Le plan du musée n’est pas facile à déchiffrer.

Nous marchons le long du Louvre médiéval.

Nous arrivons dans le département des antiquités égyptiennes et nous partons à la recherche de la momie.

Nous trouvons la momie, elle est toute petite.

Nous admirons ensuite le Scribe accroupi.

En réalité, le Scribe accroupi est assis en tailleur.

La Victoire de Samothrace est exposée dans le grand hall.

Nous trouvons ensuite Mona Lisa, le célèbre tableau de Léonard de Vinci. Il n’est pas très grand.

La Liberté guidant le peuple d’Eugène Delacroix est, hélas, en rénovation.

Mais nous pouvons admirer l’immense tableau de Jacques-Louis David Le Sacre de Napoléon.

La dernière œuvre visitée est Vénus de Milo.

Nous prenons beaucoup de photos devant cette célèbre statue grecque.

Nous sortons du musée, mais notre visite n’est pas encore terminée : nous découvrons la pyramide inversée.

Nous arrivons devant l’Arc de triomphe du Carrousel.

Nous nous transformons en statues devant la grande pyramide.

Nous marchons ensuite le long des fontaines.

Et nous arrivons dans la Cour Carrée du Louvre.

Nous restons un moment dans cette partie très ancienne du Louvre.

Nous sortons du Louvre.

Avant de prendre le métro pour rentrer au collège, nous découvrons d’étranges sculptures devant le Louvre.